Dig a Hole Fill It Up partie 1 / Une rose pour le maître - épisode 10 saison 1

" Voici un idiot. "


La flèche est vers le haut.


Elle n'est pas censée montrer la personne d'à côté ?


Il a dû admettre la vérité.


Qu'il était idiot ?


Que personne ne sait rien.


Je sais qu'il est mort.


Ce n'est pas la vérité. Ça n'est qu'un fait.


On dirait une rose.


Oh, tu vas me dire que c'est la vérité ?


Non, ça n'est qu'une fleur fanée.


On construit un parking.


Huit étages, 500 places.


Avant, il y avait quoi ici ?


Des boutiques.


La plupart fermées depuis des années.


On aura besoin du nom de la boutique qu'il y avait là.


Ouais, je peux vous trouver l'info.


Cet homme est en terre depuis on ne sait quand.


On l'en sort, et quand on en aura fini avec lui,


on va l'y remettre.


T'as une meilleure idée de là où il devrait aller ?


Le Centre Zen "Los Palmas".


Ouvert pendant deux ans.


De 1995 à 1997.


et il a fermé car... ?


Le gérant, un certain Tim Chang,


a disparu en devant trois mois de loyer.


C'est quoi exactement, un Centre Zen ?


Un lieu où ceux qui s'intéressent à leur cheminement s'assoient et ne font rien.


Ce qui s'avère être quasi impossible.


Se faire enterrer, ça fait partie du cheminement ?


Ce n'est pas l'usage, non.


Mais chaque centre a sa façon de faire.


"Tim Chang."


Carte d'identité expirée en 1998.


Il a été enterré tout ce temps.


Oh, regarde ça.


J'en avais un comme ça.


Je me rappelle de ce modèle.


Tellement mignon.


On y enregistrait, quoi, dix numéros ?


La batterie est grillée.


Mais je peux lire les données de la puce.


Derniers appels passés, date et heure.


Qui se rappelle de son numéro d'il y a dix ans ?


Moi.


Mais ce n'était pas un numéro de téléphone.


Matricule de prisonnier.


On dirait qu'il a beaucoup composé ces deux numéros, le 30 novembre 1997.


Donnez-moi quelques heures, et avec l'annuaire inversé intemporel,


je vous mettrai des noms sur ces numéros.


Ou on pourrait en composer un.


Traduction, relecture : Lafeelicita, Pouhiou.


Resynchro : Un Généralissime Consul.


~ SeriesSub.com ~


Tim Chang.


Je n'ai pas pensé à lui depuis des années.


Dix ans.


On l'a trouvé sous le Centre Zen ?


Quelqu'un l'a enterré vivant.


Seigneur.


Comment est-ce qu'on peut le savoir ?


Il avait de la terre dans ses poumons.


Quelle était votre relation avec Tim Chang ?


Je n'en n'avais pas.


Mais quand on a composé ce numéro, on est tombé sur votre maison.


Ce n'était pas ma maison, il y a dix ans.


C'est la maison de mon mari.


J'ai emménagé ici après notre mariage.


C'est lui qui connaissait Tim.


Luke, voici les inspecteurs dont je t'ai annoncé la visite.


Inspecteurs, voici mon mari, le professeur Luke Dujardin.


Nous travaillons au département Physique des Particules de l'U.S.C.


Bien qu'en fait, nous n'y soyons pas vraiment.


Il est juste plus vraisemblable que nous y soyons plutôt que l'inverse.


Ne joue pas avec eux, chéri, ils ne sont pas de tes élèves.


Ils sont de la police.


Alors il faut qu'ils sachent que tout est en mouvement.


Que les particules élémentaires ne sont jamais en un seul endroit.


Ainsi, si ce n'est pas en un endroit, ce n'est pas vraiment, n'est-ce pas ?


Donc je suis toujours en mouvement.


Je ne suis jamais en un endroit.


Je ne suis jamais là.


Mais vraisemblablement plus là que pas là.


Je ne suis pas ici.


Ça te plaît, hein ?


Si seulement c'était vrai.


Luke, ils sont ici pour parler de Maître Chang.


On a retrouvé son corps sous ce qu'était le Centre Zen.


Oh, non.


Et tout ce temps...


Professeur Dujardin, quelle était votre relation avec Tim Chang ?


Il y a 12 ans, je souffrais d'un mal répandu dans mon milieu.


J'ai eu une crise de foi.


Quand vous regardez les choses de trop près...


elles commencent à perdre leur sens.


Et Maître Chang vous a aidé à traverser votre crise de foi ?


Oui, en effet.


Vous ne sauriez pas où vous étiez quand Tim Chang a disparu ?


C'était il y a dix ans.


Qui peut savoir où il était il y a dix ans ?


Je suis quasi-sûr de le savoir.


On l'a cherché après sa disparition.


On allait au Centre Zen chaque jour, mais...


Amy, ces deux camés avec leur vidéo.


Une vidéo ?


Ils vendaient sur le web une cassette d'entraînement faite avec Maître Chang.


Ils étaient vraiment bizarres.


Mais je ne me souviens pas de leurs noms.


Tu vois cette voiture ? Elle est pas là.


Cet immeuble, pas là.


Pas vraiment là, mais vraisemblablement plus là que pas là.


Ce chien, pas là.


Cette fille, pas là.


Et ça, c'est dommage.


Cette rue.


Cette ville.


Tout.


Rien n'est là.


Si tu n'es pas là, comment ça se fait que je te voie ?


J'imagine que tu ne me vois pas là.


Enfin, quand on comprend la physique, ce qui n'est pas mon cas.


- Allô. - Inspecteur Crews,


Ces vidéos viennent d'une entreprise basée dans un appart de Palms.


L'entreprise a fermé.


Mais j'ai trouvé le nom des gérants.


Vous pouvez me trouver leur adresse ?


Maître Tim, mort ?


Zen Master Flash, enterré vivant ?


Ça, c'est mal.


"Zen Master Flash"?


Ouais, on l'appelait comme ça.


Parce que c'était un Maître zen aussi fort que Flash.


Vous avez fait une cassette d'entraînement avec Tim Chang ?


C'est pas notre meilleure vente.


Faite dans cet appartement pourri que vous aviez ?


Dans un autre quartier.


Vous n'aviez pas beaucoup d'argent, à l'époque, hein ?


C'était avant "rencontres-rapides.com"


Vous en avez entendu parler, non ?


Je suis pas vraiment à jour sur tous les points et leur "com".


Rencontres-rapides.


Une rencontre en une minute.


C'est grâce à ça qu'on ne vit plus à Palms.


Maître Chang était-il au courant que vous fumiez du cannabis ?


Euh, je dois bien dire que oui.


Très au courant.


Cela posait-il des problèmes ?


Seulement quand on faisait pas tourner.


Zen Master aimait avoir le bang pour lui.


Vous n'avez pas trouvé ça étrange, qu'il disparaisse d'un coup ?


Non, on a trouvé ça zen.


Oh, Sherri, Ginger, dites bonjour.


Bonjour.


Nos femmes.


Ce sont d'autres investisseurs ?


Non, ce sont des flics.


Vous voulez une bière ?


Ce sont des flics, Sherri.


Les flics boivent.


Les flics ne boivent pas ?


Tous les flics que je connais boivent.


Non merci.


On est en service, et l'un de nous est alcoolique repenti.


Je suis toujours en désintox.


Bonne chance à vous.


Merci.


Nous sommes mariés depuis deux ans.


rencontres-rapides.com


Fournir Tim Chang en drogue, c'était l'unique nature de votre relation ?


Non, on allait surtout au Centre Zen pour les filles.


Il y avait plein de... nanas qui se consolent au yoga.


Vous n'aviez pas beaucoup de succès au lycée, hein ?


Ou à la fac ?


Ouais, ben, ça a changé depuis qu'on est riches.


Vous saviez où vous étiez quand Tim Chang a disparu ?


C'était... il y a dix ans.


Qui peut savoir où il était il y a dix ans ?


Je me suis souvent demandé, "et si je l'avais cru ?"


Jennifer Conover, Ex-épouse de Charles Crews


Et si je ne m'étais pas éloignée ?


Où en serions-nous maintenant ?


Car... nous aurions traversé cela ensemble. Nous aurions gagné.


Mais je ne l'ai pas cru.


Et j'ai compris qu'il ne vaut mieux pas penser comme ça.


- Oh, seigneur. - Hé, Mark.


Mon ex-femme est par là ?


Ça, ça n'est pas m'arrêter.


Ça, c'est de l'abus de pouvoir.


Je n'en ai que pour une minute.


Hé, Jenn, tu es là ? Jennifer ?


C'est bon, Mark.


- Je m'en charge. - Tu es sûre ?


Oui, je suis sûre.


Rentre.


Il est grand.


Je ne savais pas que tu aimais les grands.


Si j'avais su, j'aurais été plus grand.


Tu te fais suivre, Charlie ?


Tu sais quel jour on est ?


Oui, Charlie. Je sais.


15 ans. Pas mal.


C'est notre anniversaire.


Je comprends qu'aujourd'hui soit une journée difficile pour toi.


Tu étais une belle mariée, Jenn.


"Un canon", C'est ce que disent les jeunes de maintenant, non ?


- Mark, tu sais qu'elle était un canon ? - OK.


T'es venu, tu as fait chier mon mari.


Tu m'as fait ce que tu voulais me faire, quoi que cela soit.


Maintenant tu peux partir.


Je suis venu aujourd'hui, Jenn, parce que je t'avais fait une promesse.


Je sais que tu n'es plus vraiment ma femme, mais...


Joyeux anniversaire.


T'as pas fait ça.


Une promesse est une promesse, Jenn.


Je t'en avais promis un.


Une promesse est une promesse.


Tu peux pas laisser ce cheval ici, Crews.


Il n'est pas vraiment là, Mark.


Enfin, c'est de la physique, c'est compliqué.


Mais crois-moi, il... en fait il n'est pas tout à fait là.


C'est quoi cette odeur ?


Du cheval.


Tu veux savoir pourquoi ?


Pas le moins du monde.


Allô.


OK, résultats de l'annuaire inversé sur le 3ème numéro.


Graziella Molina a le même numéro depuis 45 ans.


Elle allait au Centre Zen ?


Non, mais son fils, lui oui.


Il vivait chez sa mère, mais il a déménagé depuis.


Vous pouvez m'envoyer son adresse ?


Vous pouvez dire "s'il vous plaît" ?


S'il vous plaît ?


Je peux vous aider ?


Je cherche Eric Molina.


C'est lui qui s'entraîne sur le tapis.


C'est lequel, Molina ?


C'est celui qui est encore debout.


C'est Tim Chang, non ?


Zen Master Flash.


Pourquoi on tue un Maître zen ?


Son corps était sous le Centre Zen.


C'est ça.


On a retracé les numéros que Tim Chang avait appelés de son portable.


L'un d'eux était celui de votre mère, Eric.


Elle nous a dit où vous trouver.


Je vivais chez elle, à l'époque.


Mais maintenant ma vie est ici.


Vous ne semblez pas très attristé par la mort de votre Maître.


Son corps n'a plus de vitalité.


Mais son âme existe encore.


Elle trouvera une autre enveloppe et reviendra un jour.


Parlez-nous de ces photos devant lesquelles vous vous êtes agenouillé.


Je salue Maître Chang après chaque combat.


Pourquoi ça ?


Par respect.


Sans Maître Chang, je ne serais plus en vie.


Maître Chang m'a recréé.


Comment a-t-il fait ?


Il a brisé ce que j'étais.


Et a permis au nouveau moi de faire surface.


Vous n'aimiez pas qui vous étiez, Eric ?


Non, monsieur.


Je ne m'aimais pas.


J'étais dans un gang avant de connaître Maître Chang.


Maître Chang a été dur avec vous.


Pour mon propre bien.


Vous cherchez quelque chose.


N'est-ce pas ?


Je cherche à savoir qui a tué Maître Chang.


Non.


Quelque chose d'autre.


Vous avez ce regard.


Maître Chang avait le même.


Il cherchait quelque chose.


L'a-t-il trouvé, Eric ?


On peut pas le trouver.


C'est une illusion.


Ce n'est pas là.


Vous voulez savoir où j'étais quand il a disparu ?


C'est si lointain. Qui peut s'en souvenir ?


J'étais chez ma mère.


J'étais malade toute la semaine. Vous pouvez lui demander.


Vous voulez dire autre chose ?


Maître Chang m'a sauvé.


Mais j'ai toujours eu peur qu'il ne puisse se sauver lui-même.


Il m'a rendu fort, mais il était faible.


En quoi était-il faible ?


Il permettait la faiblesse à sa chair.


Il laissait Ryan et Sean l'entraîner vers des rivages noirs.


Vous parlez de l'herbe ?


L'herbe ? C'était bien pire que ça.


Il les laissait l'utiliser.


Utiliser son corps.


Et après, il revenait en suppliant.


Suppliant le pardon.


En quoi aimerais-tu revenir ?


Réincarnation.


Ne te limite pas. Tu peux choisir un animal.


Cette vie-là suffira amplement. Merci.


J'aimerai revenir en lapin flamand géant.


8 kg de pur lapin.


Ou en baleine.


Tu t'imagines en baleine à des centaines de mètres de profondeur?


Tu t'imagines ?


Est-ce que c'est calme en bas ?


Il faut être sur la liste.


J'ai offert un cheval à mon ex-femme.


Crews, c'est très bruyant ici.


J'ai cru entendre que tu as offert un cheval à ton ex-femme.


Je vous connais, non ?


Je suis un investisseur.


C'est vrai.


Vous voulez une chambre avec caméra ou juste une chambre ?


Oh, vous avez amené une copine.


C'est cool, moi aussi.


Partez devant, on vous rejoint.


On prend une chambre avec caméra, OK ?


OK.


C'était plus simple de draguer quand j'étais jeune.


Ce n'est pas de la drague.


En effet, ça n'en est pas.


Ca, c'était de la fête.


C'est le genre de fête dont on rêve toute sa vie,


mais qu'on ne voit que rarement.


Je veux dire... je n'en avais jamais vu. Et toi ?


Non.


Je n'ai jamais vu de telle fête.


Elle n'a jamais vu de telle fête parce qu'elle est un peu timide.


Je le suis.


Mais aussi parce que...


C'est vraiment, franchement illégal.


Comme... qu'est-ce qu'on a vu là-bas ?


De la prostitution, de la corruption.


Corruption.


Je ne sais pas vraiment ce que c'est.


Mais quand ça vient après la prostitution, c'est pas bon signe.


Qu'est-ce que vous voulez ?


Vous avez oublié des choses cet après-midi quand on parlait de Chang.


Vous vous souvenez d'Eric Molina?


Il nous a dit que les choses sont allées loin entre Tim Chang et vous.


N'est-ce pas les mecs ?


Zen Master Flash n'a rien fait qu'il ne voulait faire.


Qu'il n'ait jamais demandé.


Que demandait-il ?


Il était dingue, OK ?


Il aimait aller jusqu'au bout.


Il pouvait endurer beaucoup de douleur, et il aimait être filmé.


Et des gens payaient pour voir ça.


Il voulait le faire.


Ils voulaient le voir. Mais on ne l'a pas tué.


On a cru que Maître Chang s'était barré.


Et dire que c'est ce dingue de Molina qui nous balance.


Il voulait être comme Zen Master Flash.


Faisait tout ce qu'il faisait.


Jusqu'à cette bagarre. Tu te souviens de cette bagarre ?


C'était une putain de bagarre.


J'ai cru que Maître Chang était mort, vu comment Eric frappait.


Et après, maître Chang a viré Eric du centre,


l'a banni à vie.


On avait même pas le droit de prononcer son nom.


Sinon, on se serait aussi fait virer.


Le légiste confirme que Tim Chang s'était cassé 6 côtes


et une de ses mains un mois avant sa mort.


On dirait qu'il s'était battu.


Je jurerais t'avoir entendu dire que tu as acheté un cheval à ton ex-femme.


Y'avait du bruit.


Et je peux peut-être me tromper,


mais je pense que les gens couchaient ensemble dans cette maison.


Maître Chang ?


Je suis là.


Je suis perdu.


Je sais.


Et vos relations avec Crews depuis que vous êtes aux affaires internes ?


- Sous-titre non traduit -


L'inspecteur Crews et moi serons toujours amis.


Mais en tant que procureur, je travaillerai avec lui comme


je travaille avec n'importe quel membre de la Police de L.A.


Euh, Reese.


Tu te souviens de l'assistante du procureur, Griffiths.


Ne soyons pas si formels.


Appelez-moi Connie.


C'est un plaisir de vous revoir, Connie.


Pour moi aussi.


J'aime beaucoup votre robe.


Merci. Je l'ai achetée à New York.


Constance est allée à New York.


Mais elle a dû revenir de New York.


Donc maintenant, elle n'est plus à New York.


Je dis beaucoup New York, non ?


Il fait ça quelques fois.


Je sais. Généralement, j'attends.


Moi aussi.


Je peux te parler une minute ?


Tu te souviens de la dernière fois où je suis venue ?


Je m'en souviens.


Tu m'as conseillé de rester loin d'Ames.


J'aurais préféré que tu m'écoutes.


Je ne l'ai pas tué.


Nous savons que ce n'est pas toi.


Nous ?


Pourquoi suis-je là ?


Je pensais que tu voudrais savoir.


Tu n'es plus sur la liste des suspects dans l'affaire du meurtre d'Ames.


Pourtant j'étais un si bon suspect.


Tu étais un excellent suspect.


Si je suis plus le suspect, c'est qui ?


Il y a un autre suspect, c'est ça ?


OK ! Et cette robe ?


Je vais dîner,


Au Little Door*.


Romantique.


Je ne veux pas être en retard.


La plupart des homicides résolus le sont dans les premières 48 heures.


Un commentaire sur le rapport internet


qui dit que la Police de L.A ne veut pas que le meurtre d'Ames soit résolu ?


Le souhait de la Police de Los Angeles est de résoudre chaque cas.


Que puis-je faire pour toi, Jack ?


M'expliquer pourquoi l'inspecteur Crews n'est plus suspecté du meurtre d'Ames.


Il a tué Ames.


Il avait le mobile.


Trouvez les moyens et l'occasion.


Je vais être très claire dans ce que je vais dire à présent, Jack.


J'ai un témoin qui a vu 2 hommes quitter la scène du crime d'Ames.


Quand on trouvera ces hommes, s'ils sont liés à Crews, je poursuivrais Crews.


S'ils sont connectés à un autre, c'est lui que je poursuivrais.


Il y a 15 ans, cette agence de la banque de L.A. était braquée.


Il y a eu une fusillade.


18 millions de $ ont disparu.


Un petit groupe d'hommes armés pouvait très bien tenir ici longtemps


contre les flics dehors, dans la rue.


Le seul moyen de les faire sortir, c'était un sniper.


Et il n'y a qu'un endroit d'où ce sniper pouvait tirer.


J'aime pas l'altitude.


Alors ne regarde pas en bas.


Oh, j'ai regardé en bas.


J'ai pas pu m'en empêcher.


Oh, j'ai encore regardé en bas.


Si on veut un tir précis sur la banque,


le seul endroit pour le faire, c'est ici. Juste ici.


C'est là que le S.W.A.T.* s'entraînait le jour du braquage de la banque de L.A.


Jack Reese était le chef du S.W.A.T.


Jack Reese parlait avec Ames juste avant qu'Ames ne se fasse tuer.


J'ai fait peur à Ames. Ames est allé voir Reese.


Ils se disputaient à mon sujet. Je les ai vus prononcer mon nom.


Maintenant Ames est mort.


Le braquage de la banque et le gars qui t'a fait condamner ont quoi à voir ?


Ils ont tous deux Jack Reese en commun.


Charlie, je ne suis pas Robin, hein ?


Tu sais, Batman et Robin.


Le fidèle acolyte.


Tu veux dire, celui en collants ?


Non, Ted.


Tu n'es pas Robin.


Vous n'êtes pas là, n'est-ce pas ?


Si, je suis là, Eric.


Ne vous inquiétez pas.


Pourquoi nous avoir fui ?


Quand vous êtes revenus, j'ai compris que vous saviez que je vous avais menti.


On sait à propos de la bagarre.


Comment vous avez presque tué Chang.


On sait que vous avez été jeté dehors du Centre Zen.


Maître Chang vous a banni.


Et les autres n'avaient pas le droit de prononcer votre nom.


Ça vous a mis en colère, Eric ?


Ça m'aurait mis en colère.


C'est pour ça que vous vous êtes battus ?


On s'est battus à propos de la confiance.


Il a trahi votre confiance ?


Tout ce que j'avais, c'était Maître Chang et le Centre Zen.


Moi-même, qui j'étais, c'était rien.


- Ils étaient... - Tout pour vous.


En quoi a-t-il trahi votre confiance ?


C'était à propos de ce qu'il s'infligeait à lui-même ?


Non, ce qu'il s'infligeait, il le faisait ailleurs.


Il a fait quelque chose au Centre Zen ?


Les filles qui venaient dans ce centre, faisaient confiance à Maître Chang.


Il les amenait dans son bureau.


Il a brisé la confiance pour des jolies filles.


Cette confiance, c'était tout ce que j'avais.


Tout ce qu'on a, c'est son corps.


Donc vous allez rester là un moment,


le temps qu'on voit si vous n'avez rien laissé quand vous l'avez enterré.


Je ne l'ai pas tué.


Je l'aimais.


Je voulais le tuer.


Oui, j'ai essayé de le tuer.


Mais j'ai pas pu.


Je l'aimais.


S'il vous avait banni, pourquoi vous avoir rappelé ?


Il a appelé pour dire au revoir.


Il a dit qu'il partait.


Mais il n'a pas dit pourquoi.


Vous avez dit que vous étiez Maître Chang.


Vous avez dit que vous étiez perdu.


Juste pour que ce soit clair, je ne parle pas avec un mort.


Je ne parle pas aux morts.


Je me parle à moi-même.


C'est juste... une coïncidence qu'il y ait un mort ici.


L'homme qui a tué mes amis, celui pour qui j'ai pris 12 ans,


que faire si je le trouve ?


OK.


Sympa de parler avec vous.


Je vais trouver votre assassin.


Eric croyait que tu étais Maître Chang.


Il venait d'être cogné par une voiture.


Reese.


Viens méditer avec moi.


C'est bon.


Je vais te regarder.


Ça va te rendre heureuse.


Ça ne va pas me rendre heureuse.


Si ça ne te rend pas heureuse,


je promets de ne plus dire un mot jusqu'à la fin de la journée.


Comment refuser une offre pareille ?


D'accord.


Comment je m'y prends ?


Regarde droit devant toi.


Alors ?


Heureuse ?


Ceux qui allaient dans ce Centre Zen étaient totalement barrés. C'est ça ?


Les gens viennent pour chercher la paix.


Les gens cherchent ce qu'ils n'ont pas.


Seuls les gens instables recherchent la paix.


J'ai changé d'avis.


Je veux me réincarner en panda.


Vraiment ?


Ils sont si mignons.


Ils ne sont pas mignons.


Ils ont juste l'air mignons. Ils sont très méchants en fait.


Il y a juste un point que nous devons éclaircir.


C'est pas grand-chose.


On voudrait savoir pourquoi vous nous avez menti ?


Je vous demande pardon ?


L'inspecteur Reese dit que quand vous disiez ne pas avoir de relations


avec Maître Chang,


avez-vous menti sur la partie où vous aviez une relation avec Maître Chang ?


Vous alliez au Centre Zen, n'est-ce pas Amy ?


C'est vous.


Plus jeune, mais c'est vous, hein ?


J'y conduisais Luke.


Il ne conduit pas très bien.


Son esprit est toujours ailleurs.


Je comprends ça.


L'inspecteur Reese ne me laisse pas conduire.


On nous a dit que Maître Chang vous a vu dans son bureau pour un cours privé


alors que votre professeur était dehors sur le tapis.


C'est pas vrai.


Qui a dit ça ?


Qui s'assoit sur la 3ème chaise ?


C'est un trio.


- Vous jouez avec votre mari ? - Oui.


- Qui s'assoit sur la 3ème chaise ? - Mon fils.


Je voudrais que vous partiez.


Votre mari savait que vous le trompiez avec Tim Chang ?


C'est pas vrai. C'est un mensonge.


Généralement, les hommes plus vieux se font du souci à ce sujet.


C'est vrai que ces maîtres zen connaissent tous les endroits secrets ?


OK, ça suffit. Je refuse d'être offensée sous mon propre toit.


Alec, dis bonjour aux inspecteurs Crews et Reese.


Bonjour.


Ce fut un plaisir de vous rencontrer.


C'est un enfant très respectueux.


Oui. Oui, c'est vrai.


Quel âge a-t-il ?


Bientôt 10 ans.


Puis-je savoir qui sont ses parents naturels ?


Je suis sa mère naturelle.


Mais on avait des soucis de conception.


Et son père ?


Un donneur anonyme.


Vous comprendrez qu'on vous demande de nous prouver ça.


Bien sûr. Nous avons les papiers.


Et euh... je suis pas au clair au niveau des dates.


Vous pouvez peut-être m'aider.


Vous étiez ensemble depuis combien de temps exactement à l'époque du donneur ?


Vous savez à qui il ressemble ?


Nous avons le corps de Maître Chang.


On va prendre un échantillon de son ADN.


Et alors... alors on obtiendra un mandat pour l'ADN de votre fils.


J'ai déjà eu à faire avec l'ADN.


C'est une sacrée preuve.


Laissez-le tranquille. Laissez-nous tranquilles.


Que prouvera le test ADN ?


Qu'Alec est votre fils et celui de Tim Chang ?


Alec est qui il pense être.


Il est heureux.


- Pourquoi doit-on absolument savoir... - La vérité ?


Quelle est la vérité ?


On s'est rencontrés là où la physique et le bouddhisme se rejoignent.


Mais vous comprenez, après ce que Chang a fait, j'ai fait ce que j'ai fait.


Qu'avez-vous fait, Luke ?


Si je vous le dis, vous devez promettre qu'il n'y aura ni test ADN, ni procès.


On peut faire ça.


Alec est mon fils.


Il m'aime.


Je ne veux pas qu'il sache qu'il est la preuve qui m'aura fait condamner.


J'ai tué Tim Chang.


Je l'ai surpris avec Amy.


On creusait derrière le Centre Zen.


C'était une méditation zen.


Creusez un trou, remplissez-le.


Je l'ai poussé dans l'un d'eux.


Et j'ai rebouché.


Il était dehors dans le jardin.


Mais j'avais peur des coyotes, alors je l'ai fait rentrer.


Hé, ne te mets pas à ton aise.


Tu n'es pas là en fait.


Tu parles au cheval.


Je vais te demander un truc.


Mais si quelque chose n'est en fait plus là, probablement pas là,


pourquoi continue-t-on à le chercher alors qu'on sait où il était ?


Tu parles toujours au cheval.


Reese.


S'il savait où il était, pourquoi continuait-il à le chercher ?


Vous nous dites avoir tué Maître Chang.


C'est vrai.


Vous l'avez tué, puis élevé Alec ?


J'aime Alec.


Je le sais, ça.


Mais je pense que vous aimiez Tim Chang aussi, Luke.


Chang était détraqué.


Mais c'était mon Maître Zen.


Il m'a aidé à trouver la lumière.


Et quand vous regardez Alec, il vous semble voir Maître Chang.


Mais c'est là que ça cloche pour moi.


On a la liste de ses appels ici.


La liste de ses appels ?


Luke a avoué.


Pourquoi ne pas le laisser tranquille ?


Des appels à Tim Chang de chez vous, depuis le bureau et votre portable.


Nous parlions souvent.


Luke, vous avez passé ces appels après sa disparition.


Vous vous inquiétiez pour lui.


Vous avez peut-être tué Maître Chang, Luke,


mais il est plus probable que non.


Si vous saviez qu'il était mort, si vous saviez où il était,


pourquoi continuer à le chercher ?


Je l'ai tué.


Vous avez laissé quelque chose avec lui, avec Maître Chang.


Il tenait quelque chose.


C'était quoi ?


Vous allez où ?


On retire les charges.


Mais je... Je l'ai tué.


Non, c'est pas vrai.


Donc on peut y aller ?


En fait, vous devez aller voir les services sociaux, en bas.


Je dois faire quoi ?


Ils disent que votre foyer n'est pas approprié pour votre fils peut-être.


Ils veulent savoir, si Luke n'a pas tué Maître Chang,


alors qui protégeait-il en avouant ?


Amy, vous êtes à présent le suspect N°1 dans le meurtre de Tim Chang.


Tu prendras soin de notre fils ?


Une rose.


J'ai jeté une rose avec lui.


Il m'appelait comme ça.


Sa rose.


Mais pensait pouvoir me quitter.


Et c'est là qu'il a eu tort.


OK, ils vont le remettre en terre à présent.


Prends soin de toi.


Je t'appellerai.


T'as eu ça où ?


Tu veux pas savoir.


C'est vrai, tu as raison. Je ne veux pas savoir.


Charlie, ce gars était un flic sérieux.


Regarde un peu ce que ce type a fait.


Un flic sérieux, avec des amis sérieux.


T'es sûr que tu veux le pourchasser ?


Ted, j'apprécie que tu m'aides, vraiment.


Si tu veux arrêter, je comprendrais.


OK, pour moi, comme tu le sais, c'est toujours une question d'argent.


Laisse-moi jeter un œil aux finances de Jack Reese.


Si tu penses qu'il est lié à la banque, cet argent est allé quelque part.


Oui, OK.


On cherche quoi ?


Si tu veux entendre du bien d'un flic, demande à ses collègues flics.


Si tu veux savoir ce qu'il fait de mal, demande à ses indics.


Ici.


Les indics de Jack Reese de 91 à 96.


Kyle Hollis.


Voyons un peu le casier de Kyle.


Ça sent encore le cheval ici.


J'aime bien cette odeur.


Ça ne me surprend pas.


On pourrait peut-être avoir un chien.


Tu crois qu'on devrait prendre un chien, Charlie ?


Hein, Charlie ?


Charlie, il se passe quoi ?


Kyle Hollis, l'indic de Jack Reese,


Il y a une photo prise lors de sa dernière arrestation, en 1995.


C'est le dessin qu'a fait Rachel.


Et celui à cause de qui tu es allé en prison.


C'est lui, Charlie.


C'est le tueur.


Tu penses à quoi ?


Je pensais à ce que je vais faire maintenant
Menu